Formation des nouvelles commissions parlementaires

Publié le : 04/07/2014

facebooktwitterfacebooktwitter

Le jeudi 3 juillet, le Parlement européen s’est prononcé sur la répartition des Députés européens qui siégeront dans les vingt commissions parlementaires permanentes et les deux sous-commissions pour la législature 2014-2019. Ces commissions thématiques jouent un rôle primordial dans l’élaboration des politiques européennes puisque c’est en leur sein que les députés européens débattent et élaborent les positions du Parlement sur les différentes législations qui influencent la vie quotidienne des 500 millions de citoyens européens.


« Reconnue par ses pairs pour son expérience et son engagement, Françoise Grossetête siègera, comme lors de son précédent mandat, au sein de commissions stratégiques »

Les postes à responsabilité au sein des commissions sont distribués en fonction du poids de chaque groupe politique et de chaque délégation nationale. Afin de redonner à la France son influence sur la scène européenne, de peser sur le processus décisionnel et d’apporter ainsi des solutions concrètes aux préoccupations des Français, les choix des eurodéputés français quant à leur répartition dans les différentes commissions parlementaires étaient primordiaux.

Reconnue par ses pairs pour son expérience et son engagement, Françoise Grossetête siègera, comme lors de son précédent mandat, au sein de commissions stratégiques : la Commission Environnement, santé publique et sécurité alimentaire et la Commission Industrie, recherche et énergie. Experte dans le domaine de la santé et de l’énergie, la Députée européenne souhaite pour les cinq prochaines années défendre à Bruxelles les ambitions, les valeurs et les intérêts de la France et des français face aux défis sanitaires, écologiques, énergétiques et industriels à venir.

facebooktwitterfacebooktwitter