Renforcer la sécurité et protéger les chasseurs

Publié le : 14/03/2017

facebooktwitterfacebooktwitter

Les députés européens ont adopté mardi 14 mars un rapport sur la révision de la Directive relative au contrôle de l’acquisition et de la possession d’armes à feu. Il s’agit de la révision de la directive de 1991 sur les armes à feu. Suite aux attentats qui ont frappé notamment la France, il était indispensable de renforcer la sécurité sans entraver la liberté d’activité des chasseurs.

« Les préoccupations légitimes de tous les chasseurs et les tireurs sportifs paient le prix de ces modifications, c’est pourquoi leurs préoccupations ont été prises en compte afin que les armes à feu semi automatiques ne soient pas totalement interdites en intégrant la catégorie A. Les chasseurs, mais aussi les tireurs sportifs pourront donc continuer à exercer leur activité ».

Des contrôles plus stricts seront exigés sur les catégories d’armes les plus dangereuses et une obligation pour les États membres de mettre en place un système de contrôle pour la délivrance ou le renouvellement des autorisations sera instaurée.

Cette réforme permettra en outre d’améliorer l’échange d’informations entre pays, par exemple sur les refus d’accorder un permis de port d’armes à un individu, et d’améliorer la traçabilité, notamment via un système de marquage des pièces principales qui les composent.

facebooktwitterfacebooktwitter