Une liste noire pour lutter contre l’évasion fiscale

Publié le : 17/11/2017

facebooktwitterfacebooktwitter

Mardi 14 novembre, j’ai participé à Strasbourg à un débat sur les révélations des des « Paradise papers » en présence du Commissaire européen à la Fiscalité, Pierre Moscovici.

Ce dernier, a promis de « frapper au portefeuille » les fraudeurs pour faire bouger les lignes. Il a rajouté que les citoyens européens ne comprendraient pas l’inaction de l’Europe après le nouveau coup de semonce que constituent les « Paradise papers ». Il a par ailleurs appelé les États-membres à adopter end décembre prochain une liste noire des paradis fiscaux contre les pays qui la composeront.

Pour que l’UE reste crédible, il est impératif que cette liste soit à la hauteur des enjeux et que les sanctions soient dissuasives.

Le Commissaire demande également que soit adoptée dans les six prochains mois une directive qui obligerait les banquiers, avocats et autres consultants à déclarer au fisc les schémas d’optimisation fiscale proposés à leurs clients fortunés, sous peine de sanctions.

facebooktwitterfacebooktwitter